Les métiers les plus recruteurs en 2017

Le gouvernement français essai de créer plusieurs emplois, pour essayer d’inverser la courbe du chômage comme l’a promis l’ancien président François Hollande lors de son investiture en 2012. Or, même si, le taux de chômage en France sur ce premier trimestre a marqué une nette amélioration avec une baisse de 0.4 point, ce n’est pas encore suffisant pour les 2.67 millions de chômeurs cherchant un emploi activement. Avec les difficultés financières de quelques entreprises françaises, telles que Tati dont les salariés s’inquiètent de leur destin, même si l’administrateur judiciaire désigné par le tribunal Philippe Jeannerot est confiant, les chômeurs ne savent plus vers quel domaine s’orienter.

Industrie ou secteurs de construction vers quel domaine doit-on s’orienter pour garantir l’embauche immédiate ?

Pas seulement 2.6 millions de chômeurs en France

En effet, en France, on compte en ce premier trimestre que 2.6 millions de chômeurs, or la mesure du taux de chômage est complexe, selon le Bureau international du travail, (BIT) le taux de chômage ne compte que les personnes qui recherchent activement de l’emploi, alors qu’il y a aussi ce que le BIT appelle le Halo du chômage. Plus de 20 000 personnes cette année sont dans ce Halo du chômage, ce qui fait en tout 1.5 million de personnes qui souhaitent travailler, mais qui ne sont pas comptées comme demandeurs d’emploi selon le BIT, car elles ne cherchent pas activement un emploi, soit par désespoir soit par indisponibilité pour travailler immédiatement.

Quels sont les secteurs les plus dynamiques cette année ?

On n’y pense pas forcement, mais l’industrie est un secteur très prometteur cette année, malgré les difficultés des grandes enseignes qui ont été médiatisées comme Whirlpool, Gm&S et l’enseigne du textile Tati, qui ce dernier est en redressement judiciaire depuis début du mois de mai, avec la désignation de maître Philippe Jeannerot comme administrateur judiciaire.

Cette année, les secteurs prometteurs, on trouve surtout l’industrie liée aux transports et l’aéronautique plus de 26.8 % de hausse d’embauche sur un an. Mais aussi un taux d’embauche dépassant 24 % dans le domaine de la fabrication d’équipement électrique comme les bornes de recharge des voitures et dans l’industrie de la fabrication des métaux et des alliages, secteurs très liés aux constructions de l’automobile qui prévoit d’embaucher plus 19.7 % sur une année.

On prévoit d’embaucher beaucoup d’emploi dans le secteur juridique avec 18 % de hausse d’embauche. Pour les prestataires en informatique aussi sur un an, une hausse d’embauche peut atteindre les 17.2 % et le secteur de la construction qui prévoit une hausse de 12.6 % d’embauche sur un an.

Toutefois, il faut bien souligner que la majorité des contrats sont des contrats courts assez momentanés, sept contrats sur dix sont des CDD de moins d’un mois. Mais les contrats de type CDI, ont progressé sur an de 9.5 % deux fois plus élevé que les CDD. En effet, la situation de tous les salariés en France, 85 % d’entre eux sont titulaires d’un CDI, les Contrats en CDD ne forment que 15 %.