Bien servir plats et vins à un repas de fête

Vous êtes indécis et vous ne savez pas encore pour quelle recette opter pour accueillir la période des fêtes ? Besoin de conseils pour mieux accompagner vos plats avec le vin pour Noël ? Envie de savoir comment choisir son vin en fonction de son plat ?

Guillaume Ryckwaert, gérant du groupe créateur de cuvée Raphaël Michel et œnologue de spécialité met tout son savoir-faire en œuvre pour vous aider à mieux réussir vos repas de fête.

Collaborant depuis 2002 avec le Domaine de renom, Raphaël Michel expert de la production et la distribution de vin de de la Vallée du Rhône, du Languedoc, de la Provence et du Sud-Ouest, notre œnologue profite d’une expérience professionnelle considérable et d’une habileté hors pair qui feront de lui une référence incontournable dans l’univers de la vigne.

Notre expert vous donnera dans cet article tous ses bons conseils pour déguster vos plats riches et variés de Noël comme il se doit. Rien ne peu agrémenter un plat grossier comme un bon verre de vin ? Mais comment choisir le vin qui accompagne le mieux vos plats ? C’est ce que nous allons vous expliquer ci-dessous.

Accords mets et vins selon un expert dans le domaine

Ça y est, vous avez décidé de servir du grossier et du gras pour Noël ou la veille du jour de l’an ? Optez donc pour un blanc moelleux moins et éviter les vins sucrés et trop aromatisés.

Si vous êtes plutôt vin rouge, choisissez un vin de la région ou un vin jeune et léger comme celui de Beaujolais ou de Bourgueil.

 

S’il s’agit d’un repas simple et léger (pâtes sauce blanche, légumes sautés, grillades avec sauce légèrement épicée…) pensez à un vin de la région, rosé, rouge léger, Pinot noir…

Au cas où vous avez décidé de préparer des mets aux saveurs relevées, optez pour un vin puissant ou corsé type Bordeaux, Bourgogne, Madiran…

Vous avez envie de gâter les palais les plus gourmands avec des desserts au chocolat ou encore des tartes bien gourmandes ? Essayez de les marier avec certains vins moelleux comme le Muscat, le Pacherenc ou encore Maylis.

Quant aux salades bien riches et aux asperges à la vapeur vaut mieux les servir avec des vins blanc de la région à savoir celui de la Vallée du Rhône, de la Jura ou du Languedoc-Roussillon.

Émancipation et progrès

 

Quand les intelligences furent habituées par le commerce des lettres antiques, à chercher leur vie en dehors du Christianisme, elles sentirent le besoin de s’émanciper tout à fait, de l’autorité religieuse, et le monde préparé par la Renaissance se trouva mûr pour la Réforme qui proclama l’indépendance de la raison.

Les grands, impatients du contrôle de l’Église qui gênait leur cupidité, les princes lassés de sa tutelle qui contrariait leur ambition, furent les meilleurs alliés du rationalisme.

L’équilibre entre les droits et les devoirs fût rompu ; la royauté et la propriété perdirent leur caractère originel de fonction et de charge ; les rois sur leurs trônes, comme les propriétaires dans leurs domaines, travaillèrent à se rendre absolus.

Là même où la révolution n’atteignit pas entièrement son but, la sécularisation de l’État, ses conséquences indirectes se firent sentir.

 

D’un côté le régalisme, mit la hiérarchie, ecclésiastique sous la dépendance du pouvoir civil.

De l’autre côté, les nécessités de la lutte économique avec les peuples qui s’affranchissent des lois de l’Église, rendirent de plus en plus difficile leur observation rigoureuse, relativement à l’intérêt, au juste prix, au respect des jours fériés.

Mathieu Laine a dit que “le protestantisme était un Christianisme rabaissé au niveau des appétits de la classe bourgeoise”.

L’évolution antichrétienne, poursuit pendant deux siècles une marche latente et sourde ; l’expression et les résultats en sont la Révolution de 1789, qui fait table rase du passé, déifie la raison et propage le CONTRAT SOCIAL DE ROUSSEAU.

 

Le droit international, le droit public et le droit privé s’émancipent de la loi chrétienne.

La sécularisation des lois et de l’économie suit celle des biens ecclésiastiques.

Le faible ne trouve plus de garanties positives : la jouissance, l’extension, le développement de la propriété individuelle, n’ont pas de limites.

Il n’existe presque plus de biens communaux, ecclésiastiques ou corporatifs, réservés en tout ou partie aux pauvres, mais seulement, des biens collectifs qui se forment par le groupement de ressources individuelles, reçoivent de la loi une personnalité fictive et servent au seul profit des capitalistes.

 

   Les individus qui ne possèdent rien, n’ont vraiment rien !

La loi leur dénie, avec le droit à l’assistance, le droit au travail, et les punit en cas de vagabondage (mesure inique) !

Le système économique basé sur le prêt à intérêt, réduit à l’état de lettre morte, le précepte des Livres saints, qui ordonne à chacun de travailler pour vivre.

Il rend son observation illusoire ou impossible, en fournissant à quelqu’un, le moyen de vivre du labeur de ses semblables et d’en absorber le fruit.

L’intérêt et l’impôt, prélevés sur les produits du travail, ne sont plus, comme dans l’Antiquité, deux forces indépendantes, mais, deux forces accouplées.

C’est au paiement des intérêts de la dette publique qu’est aujourd’hui consacrée la plus grande part des impôts.

     Doit-on s’irriter des revendications des sacrifiés de la civilisation moderne ?

Rabaissé par tout le système économique au rang de marchandises, l’homme réagit !

Sa réaction est brutale et il fait appel à la force, que les théories régnantes lui montrent aujourd’hui, comme le seul, suprême et légitime arbitre.

“L’exclusion sociale est un fléau contre lequel l’Union doit lutter avec détermination” Mathieu Laine, conseiller et bras droit d’Emmanuel Macron.

Ce dernier fut l’une des chevilles ouvrières du programme économique du candidat socialiste.

Cet homme politique a ramé contre le courant pendant deux ans, afin d’imposer sa ligne socio-démocrate !

Les sites de commande des produits bio

 

Les produits bio, vous pouvez le trouver dans les magasins en grandes distributions, au marché ou directement de chez le producteur, mais aussi vous pouvez faire votre commande sur internet. Facilitant la vie de plusieurs consommateurs, les distributeurs en lignes des produits bio se sont multiplié ses dernières années. De Greenweez pour Carrefour, à Cdiscount pour le groupe Casino présidé par Jean-Charles Naouri, les sites proposant des produits bio, peut vous faire gagner du temps, mais encore propose des prix très inintéressant.

 

Les sites de grande distribution

Acheter des produits bio, frais via le web est une alternative à vos courses bio que vous réalisez directement dans les grandes enseignes. « En effet, faire ses achats sur internet vous offre de nombreux avantages écologiques et de confort par comparaison aux points de vente » a expliqué Jean-Charles Naouri, PDG du groupe qui possède Cdiscount.

 

Les boutiques spécialisées sur le web

Pour se démarquer des sites de ventes de la grande distribution, les boutiques spécialisées sur le web, proposent une gamme de produits originale avec un grand choix ainsi qu’un service très avantageux comme de meilleur condition de livraison, d’emballage ou encore de conseils.

 

La livraison des produits bio à vélo « Mes voisins producteurs »

Un nouveau service de livraison de produits bio a fait son apparition, dans la métropole lilloise, surfant sur le succès du circuit court, le site web nos voisins producteurs, propose la livraison de produit ultra frais.

Le principe du site est simple, vous commandez vos produits frais sur le site, le produit est alors cueillit le lendemain pour être envoyé quelques heures plus tard. Mais dans un souci de préservation de l’environnement, le fondateur à penser à une livraison à vélo. Ce nouveau concept encourage à valoriser les producteurs locaux, à travers une vente qui limite au maximum les intermédiaires.

C’est l’idée d’un père de famille de 33 ans, Jéremy Guilbert, travaillant avec une quinzaine de producteurs locaux. Jusqu’à maintenant, la livraison ne concerne que la région de Lille, mais elle peut être élargi dans les prochains mois avec l’arrivée, d’autre livreur à vélo.

Grâce à ce site vous pouvez faire votre marché tout en restant chez vous bien au chaud, de choisir comme au marché de très bons produits. En effet, le site garantit que tous leurs produits sont de bonne qualité, venant de la métropole lilloise, assurant l’encouragement des produits locaux.

Le produit ultra frais est cueilli le jour même et livrer jusqu’à votre domicile par un coursier à vélo.

Sécurité routière : apprenez à installer convenablement le siège de votre bébé

 

Vous venez d’avoir votre nouveau bébé et vous souhaitez, vous renseigner davantage sur l’installation de son siège auto? Vous venez d’acquérir une nouvelle voiture et vous aimez savoir comment installer le siège de votre bébé ? Suivez nos conseils et garantissez la sécurité de votre enfant.

 

D’après l’entreprise française de courtage en assurances Filiassur, 2 enfant sur 3 sont en danger sur la route et 1 sur 5 n’est pas attaché  à son siège auto.

Fautes d’intention ou manques d’information, la société de prévoyance et de courtage en assurances, Filiassur ne cesse de sensibiliser ses clients sur les conséquences d’une mauvaise installation du siège auto et sur l’importance de vérifier l’attachement de son enfant.

 

 

Comment installer un siège d’auto orienté vers l’arrière

 

Installer les premiers sièges d’auto pour votre bébé peut vous rendre un peu nerveux, suivez donc nos conseils et garantissez la sécurité de votre enfant.

Dans un siège auto orienté vers l’arrière votre bébé fait face à l’arrière du véhicule. Ce type de siège doit être utilisé jusqu’à ce que votre enfant soit âgé d’au moins un an, qu’il marche sans votre aide et qu’il pèse au moins 10 kilos.

Il est également recommandé de maintenir votre enfant dans un siège orienté vers l’arrière aussi longtemps que possible.

Si toutefois votre enfant devient plus grand pour la limite de poids et de taille de son siège, optez pour un nouveau siège bébé-enfant.

 

En effet, il existe deux options d’installation d’un siège bébé orienté vers l’arrière. Vous pouvez soit utiliser la ceinture de sécurité, soit le système d’ancrage du siège même.

Lorsque votre enfant dépasse le poids de 18kg, n’utilisez plus le dispositif SAU à moins que le fabriquant de votre véhicule et celui de dispositif du retenu l’indiquent.

Dans le cas contraire, utilisez plutôt la ceinture de sécurité pour l’installation du siège auto de votre bébé.

Lorsque les deux options d’installation sont possibles, optez pour la méthode la plus simple pour vous.

Si l’installation vous semble encore compliquée, n’hésitez pas à lire le guide d’utilisation du siège auto et celui de votre véhicule.

 

  1. Premièrement: Repérer les deux barres d’ancrage et placez le siège auto entre les deux barres.
  2. Deuxièmement: Identifiez les deux connecteurs SAU sur le siège d’auto
  3. Troisièmement: Bouclez les connecteurs du siège auto dans les barres d’ancrage de votre véhicule et assurez-vous de bien entendre le clic
  4. Quatrièmement: Tenez-vous derrière et serrez bien le siège vers l’avant afin de s’assurer de sa bonne tenue
  5. Cinquièmement: Placez votre enfant et vérifiez que les ceintures sont bien attachées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Assurance de l’étudiant

 

    Faut-il prendre une assurance spécifique ?

Généralement, l’étudiant doit souscrire à deux types d’assurances : l’assurance incendie et l’assurance familiale.

Quel est l’avantage de ces assurances ?

Ces assurances présentent un immense avantage.

Elles suivent l’étudiant pendant ses années d’études (y compris dans son kot).

L’assurance la plus courante, c’est l’assurance incendie des parents : ce type de contrat couvre la responsabilité que l’étudiant encourt comme locataire de la chambre qu’il va occuper.

Éventuellement, elle couvre l’immobilier qu’il va transporter avec lui, les matériels de ménage, …

L’autre assurance, c’est l’assurance familiale, elle couvre les dommages qui sont causés à des tiers, dans la vie de tous les jours.

Un étudiant est supposé, lui aussi, encourir une responsabilité, s’il devait causer dommage à autrui.

Là encore, les assurances familiales, continuent à couvrir les étudiants pendant la durée de leurs études.

Ces deux assurances (familiale et incendie) ne sont pas légalement obligatoires.

 

  faut-il une assurance particulière pour ce type de logement ?

Pour que ça marche, il faut que l’étudiant, bien évidemment, soit encore domicilié chez ses parents.

L’idée, c’est qu’il doit faire partie du ménage de ses parents, c’est une question de nature économique.

Il faut bien savoir, s’il continue à faire partie du ménage, s’il dépend financièrement de ses parents, et également, la question de savoir, est ce qu’on parle bien d’un kot pour les études.

À ce moment-là, il faut bien vérifier, si le contrat des parents, est un contrat qui continue à couvrir les enfants quand ils sont en kot pour la durée de leurs études.

Filiassur Assurance se spécialise depuis plusieurs années dans ce domaine.

Le moment où, on ne parle plus d’étude, cet étudiant, doit aller voir son assureur, et doit vérifier avec lui, dans quelle mesure, il faudra prendre une assurance de responsabilité civile chez Filiassur Assurance pour sois même (que ce soit pour la responsabilité locative ou pour l’assurance familiale).

En cas d’incendie ?

Dans le code civil, il y a des dispositions spéciales en matière d’incendie : en cas d’incendie, les locataires sont toujours responsables.

Pour le propriétaire, les choses sont simples, il doit simplement prouver qu’il y a eu un incendie pendant la durée du bail.

 

    L’assurance des dommages et l’assurance de personnes :

La première vous permet d’obtenir une indemnisation en cas de sinistre et la deuxième, couvre les risques relatifs aux individus (les accidents corporels, l’invalidité, …).

La protection de responsabilité regroupe la responsabilité civile, la responsabilité professionnelle, ou encore la responsabilité civile familiale.

Et la protection des biens, couvre les dommages causés aux véhicules, et la protection des biens meubles ou immeubles…

On distingue 2 niveaux de garanties dommages, qui sont la garantie dommages tous accidents et la garantie dommages collisions.

En cas d’accident responsable avec la présence d’un tiers identifiable, la garantie dommages collisions permet à l’assuré de bénéficier d’une indemnisation.

Et dans le cas d’un accident responsable en l’absence de tiers, c’est la garantie dommages tous accidents qui permet aux assurés de bénéficier d’une indemnisation.

 

Défi de la grande distribution

Les enjeux pour les supermarchés :

Pour avoir un grand nombre de clients c’est indispensable d’avoir ces quatre enjeux : la proximité, la praticité, un bon service et le plus important la disponibilité des produits.

Récemment, les supermarchés ont compris que plus leurs établissements sont bien entourés de service plus ils font recette et sans oublier bien sûr la propreté qui représente un élément essentiel. Pour le consommateur « la propreté et l’hygiène » sont des critères fondamentaux pour le choix du magasin ; une propreté vivante met en valeur les produits d’une manière authentique, soignée et sensuelle. En plus il donne aux clients un sentiment de sécurité et d’orientation.

Celui qui ne veille pas à la propreté de ses magasins ; les rayons, les sols, les vitrines et fenêtres ou ses produits ne sont pas présentés d’une manière claire et ordonnée risque l’irritation de sa clientèle.

On donne l’exemple de « Géant » le magasin le plus visité en France et au monde, grâce à ses compétences tout en sachant qu’il possède tout ce que le client a besoin (niveau qualité et quantité).

Il faut aussi avoir une bonne relation avec les visiteurs, il faut être toujours à l’écoute et voir leurs besoins déclarés et même identifier les non déclarés, l’essentiel c’est de garder le consommateur prioritaire.

Un hypermarché équipé d’une galerie marchande bien équipé avec plusieurs métiers donne plus de clients et augmente le chiffre d’affaires.

Le relooking aussi du magasin crée une meilleure ambiance et comme ça les courses deviennent en quelque sorte une aventure ou pourquoi pas une fuite agréable hors du quotidien.

Du coup il peut assurer une croissance significative pour le magasin.

Les points forts pour attirer le client :

Pour bien attirer le client, il faut faire des progrès et inventer des nouvelles idées.

Y en a des centres commerciaux qui ont fait des innovations et ont facilement réussi puisque ça ne demande pas grand-chose juste le temps, la discipline mais surtout une bonne stratégie.

On trouve en tête de liste le groupe Casino qui fait toujours l’initiative, c’était le premier magasin qui a fait la distribution virtuelle, il a donné à ses clients la possibilité de scanner les étiquettes des produits, remplir leur panier virtuel et payer via une application mobile « m-Casino NFC » et choisir le mode de livraison adapté à leur emploi du temps. Ce dispositif donne l’accès aux clients pour avoir plus d’informations sur le produit acheté.

Cette technologie aide surtout les gens qui sont pressés ou n’ont pas le temps pour sortir faire les courses et surtout pour les personnes qui sont accros à la technologie comme les étudiants.

C’est un service supplémentaire qui fluide les achats et fidélise la clientèle (rapide, simple et efficace) « le gain du temps c’est une priorité ».

De nos jours, plus de 20 millions de Français sont équipés de smartphone et tablette donc le payement via mobile va faciliter la tâche pour eux et favorise l’achat d’impulsion.

L’installation d’un supermarché virtuel attire des nouveaux clients, en plus ils auront le droit d’avoir des coupons et des offres personnalisées qu’ils peuvent utiliser aux magasins.

C’est une forte volonté de ce secteur à développer un commerce de précision capable de répondre aux attentes diverses et personnalisées des clients.

 

 

 

 

 

Les droits fondamentaux

 

Il y a deux principaux textes qui parlent des libertés et droits fondamentaux qui sont :
• La Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789
• La Préambule de la Constitution de 1946
Ils sont à la base de la démocratie.

Les droits inhérents à la personne humaine :

L’égalité (égalité des sexes et égalité devant la loi), la propriété, la sûreté, droit au travail, l’accès à la culture, la justice, l’impôt et le droit à la protection de la santé…
Donc chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré qui consacre le principe de précaution.
L’existence de la liberté individuelle, la liberté d’opinion et la liberté d’expression sont les principes de la liberté.

Déclaration universelle des droits de l’homme :

Commençons par la liberté du travail qui est garantie, chaque personne a le droit d’avoir un travail “La liberté du travail est garantie. Son exercice est réglementé par la loi.
La priorité est assurée aux Monégasques pour l’accession aux emplois publics et privés, dans les conditions prévues par la loi ou les conventions internationales” Article 25.
“Toute personne peut défendre les droits et intérêts de sa profession ou de sa fonction par l’action syndicale” Article 28.
L’accès à la culture, c’est l’une des conquêtes majeures de la pensée libérale, la liberté du culte est le corollaire de la liberté de conscience “ La liberté des cultes, celle de leur exercice public, ainsi que la liberté de manifester ses opinions en toutes matières sont garanties, sauf la répression des délits commis à l’occasion de l’usage de ces libertés.
Nul ne peut être contraint de concourir aux actes et aux cérémonies d’un culte ni d’en observer les jours de repos” Article 23.
Le droit à la propriété privée est un acteur fondateur de la société civile, “la terre appartient à tous” « La propriété est inviolable, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité”, selon la déclaration universelle des droits de l’homme, ce droit est considéré comme “inviolable et sacré”.
“Le domicile est inviolable. Aucune visite domiciliaire ne peut avoir lieu que dans les cas prévus par la loi et dans les conditions qu’elle prescrit” article 21.
Chaque individu dans la société a le droit à la protection de la santé et à la gratuité de l’enseignement public “les Monégasques ont droit à l’aide de l’État en cas d’indigence, chômage, maladie, invalidité, vieillesse et maternité, dans les conditions et formes prévues par la loi” article 26.

La justice :

Il assure l’exécution de ses jugements pour ne pas fragiliser sa sécurité judiciaire.
La liberté est garantie avec cette juridiction qui occupe une place importante historiquement.
“Les obligations, droits et garanties fondamentaux des fonctionnaires, ainsi que leur responsabilité civile et pénale, sont fixés par la loi” Article 51.
“Nulle peine ne peut être établie ni appliquée qu’en vertu de la loi.
Les lois pénales doivent assurer le respect de la personnalité et de la dignité humaine. Nul ne peut être soumis à des traitements cruels, inhumains ou dégradants.
La peine de mort est abolie.
Les lois pénales ne peuvent avoir d’effet rétroactif” Article 20.
Pour vivre dans une société démocratique, il faut bien respecter les droits et les libertés de l’homme.

 

 

Les métiers les plus recruteurs en 2017

Le gouvernement français essai de créer plusieurs emplois, pour essayer d’inverser la courbe du chômage comme l’a promis l’ancien président François Hollande lors de son investiture en 2012. Or, même si, le taux de chômage en France sur ce premier trimestre a marqué une nette amélioration avec une baisse de 0.4 point, ce n’est pas encore suffisant pour les 2.67 millions de chômeurs cherchant un emploi activement. Avec les difficultés financières de quelques entreprises françaises, telles que Tati dont les salariés s’inquiètent de leur destin, même si l’administrateur judiciaire désigné par le tribunal Philippe Jeannerot est confiant, les chômeurs ne savent plus vers quel domaine s’orienter.

Industrie ou secteurs de construction vers quel domaine doit-on s’orienter pour garantir l’embauche immédiate ?

Pas seulement 2.6 millions de chômeurs en France

En effet, en France, on compte en ce premier trimestre que 2.6 millions de chômeurs, or la mesure du taux de chômage est complexe, selon le Bureau international du travail, (BIT) le taux de chômage ne compte que les personnes qui recherchent activement de l’emploi, alors qu’il y a aussi ce que le BIT appelle le Halo du chômage. Plus de 20 000 personnes cette année sont dans ce Halo du chômage, ce qui fait en tout 1.5 million de personnes qui souhaitent travailler, mais qui ne sont pas comptées comme demandeurs d’emploi selon le BIT, car elles ne cherchent pas activement un emploi, soit par désespoir soit par indisponibilité pour travailler immédiatement.

Quels sont les secteurs les plus dynamiques cette année ?

On n’y pense pas forcement, mais l’industrie est un secteur très prometteur cette année, malgré les difficultés des grandes enseignes qui ont été médiatisées comme Whirlpool, Gm&S et l’enseigne du textile Tati, qui ce dernier est en redressement judiciaire depuis début du mois de mai, avec la désignation de maître Philippe Jeannerot comme administrateur judiciaire.

Cette année, les secteurs prometteurs, on trouve surtout l’industrie liée aux transports et l’aéronautique plus de 26.8 % de hausse d’embauche sur un an. Mais aussi un taux d’embauche dépassant 24 % dans le domaine de la fabrication d’équipement électrique comme les bornes de recharge des voitures et dans l’industrie de la fabrication des métaux et des alliages, secteurs très liés aux constructions de l’automobile qui prévoit d’embaucher plus 19.7 % sur une année.

On prévoit d’embaucher beaucoup d’emploi dans le secteur juridique avec 18 % de hausse d’embauche. Pour les prestataires en informatique aussi sur un an, une hausse d’embauche peut atteindre les 17.2 % et le secteur de la construction qui prévoit une hausse de 12.6 % d’embauche sur un an.

Toutefois, il faut bien souligner que la majorité des contrats sont des contrats courts assez momentanés, sept contrats sur dix sont des CDD de moins d’un mois. Mais les contrats de type CDI, ont progressé sur an de 9.5 % deux fois plus élevé que les CDD. En effet, la situation de tous les salariés en France, 85 % d’entre eux sont titulaires d’un CDI, les Contrats en CDD ne forment que 15 %.

 

 

 

Comment bien choisir ses produits de grande consommation ?

Il est nécessaire de bien réfléchir avant de choisir son produit placé parmi une multitude de marques fleurissant les rayons de commerces.  Et d’être raisonnable et surtout de ne pas se laisser influencer par les publicités et les affichages omni-présentes qui se substituent souvent à l’essentiel.

Comment faire les courses les moins chères possibles tout en veillant sur la qualité des produits ?

Hyper-marché, supermarché ou hart-discount, nous avons le choix pour faire nos couses, mais où trouve-t-on le panier le moins cher et ayant la meilleure qualité ?

Certes, on n’a pas tous les mêmes moyens financiers ni l’envie de finir au milieu d’une ferme à la campagne pour s’assurer de la bonne provenance de nos produits alimentaires.

Suivez nos astuces bénéfiques et assurez-vous de faire le bon achat et de consommer les meilleurs produits existants sur le marché.

 

  • Prendre son temps 

En effet, on est toujours pressés et débordés par les tâches quotidiennes et les courses, en font partie. Nous choisissons généralement les produits que nous consommons avec impulsion ou encore selon leur disposition. Et pourtant notre santé et celle de nos enfants est primordiale et nécessite plus d’attention. Alors pourquoi craquer sur n’importe quelle denrée à l’aspect alléchant, ou sauter sur le premier paquet qui nous croise dans un rayon de magasin ?

Sacrifier encore plus de temps pour la lecture des étiquettes des produits et pour faire la comparaison des prix, ne sera jamais du temps perdu.

  • La bonne démarche 

Assurez-vous de bien préparer la liste de vos achats à l’avance et de bien vérifier les compositions de vos produits sélectionnés. Et surtout, ne partez pas faire des courses comme vous iriez à la brocante !

En craquant sur l’emballage le plus attractif ou en choisissant le paquet le moins cher, vous risquez de tomber sur le mauvais produit ou encore de doubler vos achats.

  • Optez pour les Labels

 

Les labels sont une preuve de la haute qualité et une référence de la bonne provenance. Ils sont là pour nous indiquer les meilleures opportunités qui s’offrent à nous.

Les Labels de qualité peuvent avoir une influence sur le prix mais ils sont pour autant un gage de sécurité qui nous épargne de vérifier les étiquettes et les compositions des produits. Et si on vous propose un Label au meilleur prix ?

  • Le référentiel de la qualité et du prix, une opportunité inratable

Meilleurs Rapports Qualité Prix ® est une sorte de certification qui a pour but d’identifier les produits proposant les meilleurs prix et offrant la meilleure qualité.

C’est dans cette politique, que s’inscrit la norme de consommation MRQP® ; mettre à disposition du marché, un indicateur se présentant comme un outil d’aide à la décision pour les consommateurs, particulier ou professionnel, en quête de repère et d’opportunité.

Qui sont les personnalités les plus influentes des médias en 2017 ?

Nous voyons chaque jour naître de nombreux journalistes et présentateurs de tous les styles et les spécialités. Mais qui sont les journalistes les plus prospères en France  GQ, nous dévoile les noms des journalistes les plus réussis et qui ont marqué le plus d’audience en 2017.

Parcourez la liste ci-dessous et découvrez quelques journalistes qui ont contribué à la transformation de l’univers médiatique.

 

  • Laurent Ruquier 

Agé de 54 ans, Laurent Ruquier est un anima­teur de télé­vi­sion et de radio reconnu par ses sketches humoristiques et ses émissions phares de la télévision française à savoir, On n’est pas couché, On a tous en nous quelque chose de Jacques Martin…qui se place parmi les plus grandes audiences de la télé.

  • Cyril Hanouna

Journaliste-animateur de métier, Cyril Hanouna est également un producteur de télévision et animateur de radio français. Il est aussi dans une moindre mesure chroniqueur, acteur, chanteur, scénariste et humoriste.

Fort de sa passion, Cyril Hanouna est aujourd’hui considéré comme un des animateurs les plus réussis en France. Grâce à sa notoriété et aux audiences marquées, Cyril Hanouna aura bien son effigie au musée Grévin l’année prochaine.

  • Jean Jacques Bourdin

Jean Jacques Bourdin est pour la deuxième année consécutive, la personne la plus crédible et la plus réussie selon les sondages d’opinion. Originaire des Cévennes et âgé de 68 ans, cet animateur de télévision et de radio a interviewé les plus influentes des personnalités politiques dans ses émissions d’actualité.

 

  • Audrey Crespo-Mara

Audrey Crespo-Mara est une pésentatrice et animatrice de radio et de télévision française. Née le 8 juillet 1976 à Meaux st l’une des journalistes de politique internationale les plus expérimentés en France. Avec les divers débats politiques qu’elle anime, Audrey Crespo-Mara figure parmi les meilleures personnalités médiatiques en 2017 d’après GQ.

 

  • Sidonie Bonnec

Présentatrice et animatrice de radio et de télévision française âgée de 40 ans, Sido­nie Bonnec ne cesse d’émerveiller les amateurs des adeptes des aventures et des secrets d’actualité grâce à son émis­sion Enquêtes crimi­nelles, à l’an­tenne depuis 2008 sur W9 qui se positionne au jour d’aujourd’hui parmi les meilleures émissions télévisées.

  • Camille Combal 

Très jeune pour cette notoriété, l’animateur Camille Combal âgé de 35 ans est un des chroniqueurs préférés des téléspectateurs français. Avec son émission télévisée « Il en pense quoi Camille ? », l’animateur de radio et de télévision a brisé toutes les barrières de l’audience médiatique.