PSG : le retour des champions pour la reprise de la nouvelle saison

Après les vacances, les champions ont fait leur grand retour à l’entraînement, le mardi 7 août au niveau du camp des Loges. En effet, il est temps de reprendre leur entraînement puisque l’heure de la reprise se rapproche à grands pas. Après la tournée asiatique, et la préparation avec le jeune groupe, Thomas Tuchel, l’entraîneur de l’équipedu PSG, peut compter sur l’équipe au complet pour la nouvelle saison.

Fin des vacances pour les joueurs, il est temps de reprendre les entraînements

Après l’arrivée du grand joueur brésilien Neymar durant la dernière étape de la tournée asiatique, suivi par l’arrivée des champions du monde français, Edinson Cavani et Thomas Meunier reprennent la route des entraînement à Saint-Germain en Laye.
« La préparation de la reprise est une étape très importante pour améliorer les performances des joueurs de notre club » a déclaré le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi. En effet, au programme l’équipe du PSG passera une batterie de contrôles médicaux, ainsi que quelques jours de repos avant d’entamer les entraînements au Camp des Loges.

Les champions du monde français, participeront-ils au match contre Caen ?

Toutefois, la question se pose est-ce que les champions du monde français, Presnel Kimpenbe, Kylian Mbappé et Alphonse Areola participeront au match du club parisien face à Caen dimanche le 12 août, au cours de la reprise du championnat de France de Ligue 1 ?
L’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel a déjà affirmé avant le match contre l’As-Monaco qui eu lieu en Chine, à propos des joueurs brésiliens qui ont pu assister au match sans y participer, « bien sûr que nous voulons avoir la meilleure équipe et nous voulons gagner. Toutefois, il faut aussi songer à protéger ses joueurs. Et c’est mon devoir en tant qu’entraîneur de faire attention à leur santé ».
Il est presque certain que l’entraîneur allemand prendra la même décision avec les trois champions du monde français, mais aussi avec Meunier et Cavani. En effet, l’Uruguayen, n’est pas encore remis de sa blessure au niveau du mollet qui l’a privé de participer au quart de finale contre la France, à la Coupe du monde russe.
Le jeune champion du monde, Kylian Mbappé s’impatiente de fouler la pelouse du célèbre Parc des Princes en portant le nouveau t-shirt affichant le numéro 7. Ce numéro historique, permettra à Mbappé de s’affirmer encore plus. C’est un nouveau départ qu’attend le jeune champion du monde.

Des joueurs qui reviennent et d’autres qui partent

Pour le joueur Argentin, Javier Pastore, l’aventure avec le club parisien est bien fini. Après 7 ans au PSG, Pastore a été transféré à l’AS Rome. D’après le site paname squad, Javiers Pastore, sera présent au Parc des Princes lors de la rencontre entre le PSG et Caen pour pouvoir saluer tous ses supporters. Selon le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, Nasser Al Khelaïfi a annoncé que lors de la première journée de Ligue 1, qui réunira le PSG et Caen, le trophée de la Coupe du monde sera présenté au public au sein du fameux Parc des Princes.

Le PSG réagit à propos de l’affaire du match truqué

Au cours d’un entretien avec le journal hebdomadaire JDD, sur l’affaire du match PSG – Etoile Rouge de Belgrade, le directeur de la communication du PSG, Jean Martial Ribes, a affirmé « Le club Paris-Saint Germain n’a strictement rien à se reprocher ».
Le 12 octobre dernier, le journal, l’Équipe a dévoilé que la justice française avait ouvert une enquête suite à l’alerte reçu de la part de l’UEFA. En effet, l’UEFA soupçonne que le match du PSG – Étoile Rouge de Belgrade qui a eu lieu le 3 octobre dernier été truqué. Le club parisien avait publié un communiqué le 12 octobre dernier afin de réagir à ces accusations.

Le PSG a publié un communiqué à propos de l’affaire

Le directeur de la communication du PSG, Jean Martial Ribes a déclaré « Nous avons découvert cette affaire avec la plus grande stupeur. Le club n’est en rien impliqué dans cette enquête, il est totalement étranger à ces rumeurs. D’ailleurs, il est important de rappeler qu’aucun des responsables du club n’a été sollicité ni par l’UEFA ni par le Parquet national financier qui est en charge de l’affaire » en ajoutant, « le célèbre club parisien est très attaché au principe fondamental du sport, ainsi que dans l’intégrité et le respect des compétitions ».
Selon les rumeurs lancées, le président du PSG aurait rencontré le corrupteur serbe la veille du match qui a réuni le PSG et l’Étoile Rouge de Belgrade. Réellement, cette information n’a aucun fondement puisque la police a bien affirmé qu’aucune personne n’a été présente la veille du match à ce présumé rendez-vous. Après cette affirmation le directeur de la communication et bras droit de Nasser Al Khelaïfi a déclaré « quiconque qui vise à nuire à la réputation de notre club ou à l’un de ses dirigeants en insinuant que cette rencontre a eu lieu s’exposera à de graves poursuites. Le PSG n’a rien à se reprocher et il serait plus important de soutenir le football français en publiant des communiqués de Première Ligue et de la LFP ».
Les responsables du club parisien ont affirmé que si l’affaire prend plus de la consistance, le club parisien serait une victime et ils constitueront partie civile. De toutes les façons, les dirigeants du PSG ont déclaré qu’ils seront à la disposition des enquêteurs, afin que toute la lumière soit faite.

L’évolution du PSG au cours de ces sept ans

Comme a mentionné le paname squad, jamais dans toute l’histoire du football moderne, un club n’a pu autant bougé les lignes que le Paris Saint Germain depuis ces sept dernières années. Comme a toujours expliqué, Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, « nos ambitions vont au-delà des ambitions du club, ils visent à rendre le championnat de France l’un des compétitions les plus important aux yeux de tous : supporters, joueurs, médias ainsi qu’aux investisseurs ».

Fair-play financier : les raisons qui ont poussé le PSG à avoir recours au TAS

Suite à la demande de réétudier les comptes financiers du PSG par les experts du Fair-play financier, le président du club de la capitale, Nasser Al Khelaïfi a fait appel au TAS (Tribunal arbitral du sport) en septembre dernier afin de profiter « d’un vice de procédure ». En effet, l’avenir du club parisien se joue en ce moment en Suisse entre les mains du TAS.

Le fair-play financier : le feuilleton du PSG et l’UEFA

L’enjeu est énorme pour le club de la capitale, dans toute cette affaire de fair-play. Depuis le début du mois de septembre 2017, l’instance européenne l’UEFA ou plus précisément la chambre d’instruction de contrôle financier des clubs a demandé d’ouvrir une enquête portant sur l’étude des comptes du club de la capitale entre l’année 2014 et 2017. En mois de juin 2018, l’UEFA a classé l’affaire sans suite, le PSG s’est donc retrouvé sans aucune sanction. Toutefois, le contrat de « nation branding » avec le Qatar Tourisme Authority, qui finance la plus grande partie du club dérange l’UEFA. Ce n’est qu’en début juillet que l’UEFA décide de réexaminer les comptes du PSG pour fair-play financier. Une annonce très rarissime, qui a été prise en seulement deux semaines de la part du président de la chambre de jugement. Le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi, a décidé de faire appel à cette décision devant le Tribunal arbitral du sport, en considérant que « cette décision est infondée sur le font comme sur la forme » comme a déclaré le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes.

Le contrat avec du QTA dérange

Selon psg paname squad, le fond du contrat signé entre QTA et PSG, ne repose pas sur une réalité sérieuse, en expliquant que, c’est une création financière non réelle. Selon cette explication, l’UEFA veut à tout prix baisser la valeur du contrat du QTA à 4 millions d’euros par an, alors que la même instance a déjà fixé le même contrat en 2014 à 100 millions d’euros annuels. En outre sur la forme, la direction du club conteste le fait que la chambre de jugement n’a pas respecté le règlement du fair-play financier qui stipule que la chambre offre un délai de dix jours pour réexaminer les comptes.
Profitant du dépassement effectué par la chambre de jugement, le PSG trouve que c’est inacceptable que l’UEFA dépasse les bornes. L’UEFA a préféré attendre le résultat de l’appel, qui sera certainement déclaré au début de 2019, en suspendant tout réexamen des comptes.

Enquête sur fichage ethnique : le PSG déclare « pas de cas de discrimination » a été enregistré

Selon PSG Paname Squad par l’intermédiaire d’un cabinet d’avocats externe et qui a duré un mois, le club parisien assure qu’il n’y a pas eu de cas avéré de discrimination au Paris Saint-Germain, et ce, malgré l’existence du système de fichage ethnique au niveau du recrutement dans les centres de formation. En effet, le 15 novembre soir, les dirigeants du club parisien ont présenté la conclusion de l’enquête interne à la ministre des Sports Roxana Maracineanu, tout en exposant les mesures fixées par le président du club parisien, Nasser Al Khelaïfi, afin de renforcer les pratiques éthiques au niveau du club de la capitale.

Rencontre entre les dirigeants du PSG et la ministre des Sports

Selon le journal, le Parisien, la rencontre entre le directeur général du PSG, Jean-Claude Blanc et la ministre Roxana Maracineanu a duré prés de 90 minutes, et a été comme a déclaré la ministre « professionnelle, franc et direct ». 

Le PSG a bien reconnu l’existence de ce système de fichage, toutefois, le directeur de la communication, Jean Martial Ribes, a bien assuré que ce genre de pratique n’est plus d’usage depuis fin 2017. Le président du club de la capitale, Nasser Al Khelaïfi, a déclaré qu’il veillerait en personne à la mise en place d’une nouvelle organisation dont l’objectif est de faire respecter l’éthique au sein du club.

Accompagné par l’un des responsables de la fondation PSG et ex-président de SOS Racisme, Malek Boutih, le dirigeant du club parisien a tenu à présenter les dernières conclusions de l’enquête interne demandé par la direction du PSG et effectuée par un cabinet d’avocats externe du club. En effet, selon le Parisien, l’enquête a été fondée sur une série d’entretiens réalisés avec les salariés du club qui sont en charge des recrutements au sein des centres de formations, ainsi que les analyses des différents échanges de courrier électronique.

Les conclusions de l’enquête

Le dirigeant du club a affirmé que l’enquête a, aboutit, a la conclusion qu’il n’y a pas de cas de discrimination avéré au sein du PSG. Néanmoins, le club affirme que durant la période de 2013 à 2017, certains centres du club ont ajouté au niveau des fiches le critère d’origine de chaque jeune joueur. Le club confirme aussi que ces pratiques sont à l’initiative propre du responsable du centre de formation Province. Mais, malgré l’existence de ce fichage ethnique, les dirigeants du club de la capitale assurent qu’il n’y pas eu de discrimination ni au niveau de l’évaluation ni au niveau du recrutement des jeunes joueurs. 

« La direction Paris Saint-Germain ignorait tout de ses pratique puisque aucune fiche mentionnant un critère d’origine n’est jamais remontée à la direction » assure Jean-Martial Ribes, le directeur de la communication du club de la capitale.

Ramadan 2019 : les dates du mois de jeûne en France

Selon le Conseil français du culte musulman, CFCM, cette année le premier jour du mois de Ramadan sera, soit le mardi 7 mai 2019, soit le lundi 6 mai pour prendre fin soit le mardi 4 juin soit mercredi le 5 juin 2019.

Le mois de jeûne de l’année 1440

Tous comme les autres mois du calendrier hégirien, le mois béni en islam, est déterminé par l’observation de la nouvelle lune naissante. La fixation du début de chaque mois, se fait par observation du ciel à l’œil nu. Toutefois, l’apparition de cette nouvelle lune pourrait être visible dans un pays, mais pas dans d’autres. Ce qui pourrait expliquer pourquoi certains musulmans commencent à jeûner avant d’autres.
Il est de coutume que les instances religieuses musulmanes des différents pays, comme c’est le cas en France le CFCM, se rassemblent durant la nuit du doute afin de scruter le ciel et annoncer la date exacte du début du mois de Ramadan 2019.

Prédire la date de début du mois béni par la méthode de calcul


Néanmoins, avec la progression remarquable de la science depuis l’arrivée de l’Islam, de plus en plus de musulmans demandent l’utilisation du calcul scientifique afin de déterminer de manière plus fiable les dates du début et de fin de chaque mois du calendrier lunaire, des mois en amont. Comme, c’est le cas du CTMF ou le Conseil Théologique des musulmans de France qui se réfère à des avis des instances reconnues comme le Conseil européen de la Fatwa et de la recherche. En effet, ce dernier est composé d’une trentaine de savants issus de différents courants islamiques et reconnus dans les pays musulmans. Selon le CTMF en se basant sur les calculs scientifiques, le mois du jeûne commencera le lundi 6 mai et prendra fin le mardi 4 juin.

Toutefois, selon le hadith du prophète Mohamed (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), chaque musulman doit entamer le jeûne du mois de ramadan après avoir observé la nouvelle lune le soir du 29e jour du mois de Chaabane. Si le croissant naissant n’est pas visible, pour des raisons de conditions climatiques, il est conseillé d’allonger le mois de 30 jours. Puisque le mois dans le calendrier hégirien compte soit 29 jours soit 30 jours.

Est-ce que ce hadith exclut l’utilisation d’autres méthodes afin de déterminer la date de début du mois de Ramadan ?
La détermination de la date de début du mois de ramadan ne se fonde que sur l’observation visuelle. Les savants en Islam, voient qu’il ne faut pas aller à l’encontre des hadiths du messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), en estimant que c’est illicite d’avoir recours au calcul afin de déterminer le début des mois hégiriens.

Immobilier, un secteur en pleine mutation

 

Le marché immobilier en France séduit de nouveau les investisseurs
Investir dans l’immobilier

Une fois que la décision d’investir a été prise, se pose la question du financement. La réussite d’un investissement dépend de la façon dont il va être financé.
La première question que tout investisseur se pose, est de savoir s’il est préférable de recourir à l’emprunt bancaire ou d’utiliser des ressources propres. Depuis quelques années, l’offre des banques s’est étoffée, le marché vous offre une large gamme de produits.

Estimez votre budget

Le coût du projet inclut le prix du logement, les coûts annexes liés à l’achat et éventuellement le montant des travaux nécessaires avant la mise en location.
Certes, la TVA sur les travaux des logements construits depuis plus de deux ans bénéficie d’un taux réduit de 4.6 %, mais depuis quelques mois les artisans et entrepreneurs ont substantiellement majoré leurs prix. C’est donc une dépense lourde qu’il faut prévoir.
L’évaluation de votre budget consiste à mettre en parallèle vos revenus réguliers et vos charges quotidiennes (alimentation, transports, crédit à la consommation, etc.), vos crédits de toutes sortes (crédits immobiliers en cours, revolving, crédit à la consommation, etc.), vos impôts annuels et arriérés. Évaluez ensuite votre apport personnel. Il correspond à l’ensemble des économies que vous voulez consacrer à votre acquisition tels que sommes sur un Livret, un PEA, un CEL ou un PEL.
L’apport personnel permet : d’obtenir un taux de crédit avantageux, car plus l’apport est important, plus le taux de crédit est intéressant ; de fixer le montant que vous devez obtenir.
Un bon financement exige un apport personnel de 40 % à 50 %, le minimum étant de 30 %.
Mais si vos revenus sont significatifs, certains établissements accordent le prêt sans exiger d’apport personnel.

Le choix du bien immobilier

L’investisseur immobilier vise un double objectif : réaliser un placement en capital pouvant être générateur d’une plus-value et bénéficier d’un revenu qui va, au moins en partie, alléger les charges de remboursement. C’est dire que la future plus-value dépend de votre choix d’aujourd’hui, car il est vain d’imaginer qu’un mauvais investissement puisse se bonifier avec le temps.

Faire appel à chasseur d’appartement

Le chasseur d’appartement (une profession encore jeune, mais en plein essor) effectue à la place de l’acheteur tout le travail de recherche d’un bien. Il assiste le client depuis la négociation jusqu’à la signature de l’acte de vente. Le chasseur immobilier prospecte et sélectionne les annonces (via des sources multiples) sur l’ensemble du marché (caché et visible).
Le leader de la chasse immobilière “HomeLike Home” vous offre un service sur mesure. Il intervient à la location comme à l’achat, sur Paris et ses environs. Il travaille seulement dans l’intérêt de l’acquéreur. Il s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers : il cherche des locaux commerciaux, des maisons, des appartements, des boutiques…
HomeLike Home est la dream team de la chasse immobilière en France.

 

Islam : tout savoir sur le mois béni en Islam, Ramadan

À seulement un mois du mois de Ramadan 2019 en France, tous les musulmans de la planète se préparent à accueillir le mois du jeûne. Contrairement à ce que pensent les non-musulmans, le jeûne a toujours existé dans toutes les religions, comme étant une forme de sacrifice afin de se rapprocher de Dieu.
Grâce à l’intervention de l’imam de la grande mosquée de Paris, vous saurez tout sur les pratiques du mois de ramadan dans la communauté musulmane.

Qu’est-ce que l’Iftar ?

Les jeûneurs rompent traditionnellement leur jeûne comme le Messager de Dieu il y a 1400 ans, en buvant juste une gorgé d’eau et en mangeant quelques dattes au moment du coucher du soleil. Tout juste après la prière de la fin de journée, toute la famille se réunit autour de la table pour rompre le jeûne ensemble.
Rompre le jeûne est bien un événement social. En outre, l’iftar diffère d’un pays à un autre, avec des incontournables comme dans les pays asiatique et en Turquie où les boissons à base de yaourt sont très populaires, alors que dans les pays du moyen-orient, on retrouve plutôt le jus d’abricot.
Durant tout le mois de ramadan, les mosquées profitent de ce mois béni pour proposer des tables offrant des repas gratuits pour tout le monde.

Qui a le droit de ne pas jeûner ?

Selon l’Imam de la grande mosquée de Paris, les personnes âgées, toutes personnes malades, les enfants et les femmes enceintes, qui allaitent ou qui ont leur règle sont exemptés de jeûner ramadan. En outre, toute personne qui est en voyage, peut ne pas jeûner le jour de son voyage.
Cette année, les musulmans de l’hémisphère Nord doivent être patients face à un jeûne qui est tout particulièrement long avec un soleil qui ne se couchera pas avant 21 h. Toutefois, les savants en Islam ont conseillé tous les habitants qui se trouvent encore plus au nord de respecter l’horaire de rupture du jeûne du pays musulman le plus proche.

Comment se comportent les pays musulmans durant Ramadan ?

Durant le mois de Ramadan, un grand nombre de pays musulmans limitent la vente d’alcool. En outre, dans certains pays musulmans, celui qui mange en public durant la journée peut écoper d’une amende voir une peine de prison. Toutefois, il est important de mentionner que le respect des règles du mois de ramadan par les non-musulmans est un choix personnel, qui n’intéresse généralement pas la police.
Généralement dans les pays arabes, les restaurants soient ils ferment durant la journée soient ils utilisent des rideaux pour cacher les gens qui mangent le jour.

Horaires, date, calendrier… tout savoir sur le ramadan 2018 en France

Pratiquer ses devoirs d’adoration avec sincérité et piété envers son Seigneur est une obligation imposée à chaque musulman croyant et fait partie des principaux piliers de l’Islam.

Le calendrier du mois de Ramadan basé sur le calcul astronomique 

 

Le calendrier hégirien est un calendrier lunaire, basé sur les rotations de la Lune autour de la Terre à l’inverse du calendrier grégorien qui se fonde sur la révolution de la Terre autour du Soleil.

Inversement à l’année chrétienne qui se compose de 365 jours, l’année hégirienne compte 12 mois comprenant entre 29 et 30 jours. Ce qui explique que la date du ramadan varie chaque année selon le nombre de jours des mois précédent et se pointe 11 jours plus tôt que l’année précédente.

Qui se charge d’annoncer les dates de début et de fin de ramadan et les horaires de rupture de jeune en France ? Le début du mois Ramadan 2018 en France et tous les détails relatifs à ce rendez-vous religieux seront communiqués par le Conseil de Culte Musulman (CCM) qui fait appel au calendrier chrétien pour déterminer ses détails.

Quelles sont les dates du Ramadan 1439/2018 ?

Habituellement, l’arrivée de ce mois béni est déclenchée dès l’apparition du croissant lunaire le 29ème jour au soir de Chaabane qu’on la nomme aussi la nuit du doute.

En cas de troubles météorologiques (nuages, tempêtes…) empêchant du croissant, le premier jour du ramadan sera remporté pour le lendemain de la nuit de doute et de compléter les 30 jours du mois précèdent tout comme le Prophète Mohamet avait ordonné.

Le Prophète (SAS) a dit : « N’entamez pas le jeûne avant le début du ramadan, jeûnez dès que vous voyez le croissant et arrêtez-le dès que vous voyez celui. Si le temps est brumeux, jeûnez un trentième jour. »

Ramadan 2018, estimation de la date de début de ce mois béni 

Les études astronomiques ont considérablement évolué et sont en mesure de nous dévoiler les dates exactes du début et du fin de ramadan, de connaitre parfaitement la vitesse de la rotation autour de la Terre et prévoir l’apparition de la Lune dans le ciel dans les différents pays quelle que soit la saison.
Comme chaque année, il est difficile de prévoir avec certitude quand pouvait débuter le mois de Ramadan. Donc nous devons attendre la nuit de doute pour savoir quand est que les musulmans en France pourront jeûner.

 

Comment devenir testeur de produits high -tech

01 net, on a testé pour vous ou les numériques, tout le monde a consulté au moins une fois dans sa vie, l’un de ces sites pour voir les avis de ces experts des tests sur le dernier iPad ou  Les meilleurs chromebooks sur le marché. Mais, vous aussi, vous pouvez devenir un testeur professionnel. Si vous êtes branché produits high-tech et que vous suivez les toutes dernières nouveautés de la technologies vous pouvez facilement devenir testeur de grandes marques de produits.

 

Comment faire ?

C’est simple commencez par contacter l’un de ces sites testeur comme les plus connus, on a testé pour vous, 01 net ou les numériques, et voir si vous pouvez contribuer dans leur testes.

Vous pouvez aussi vous inscrire sur «  tester des produits.fr » et remplir le formulaire. Le site vous enverra des produits à tester. Votre participation à cette étude sera soit rémunérer par un chèque ou virements bancaires, soit des chèques-cadeaux, ou juste des cadeaux (matériel informatique,…) ou des échantillons de produits. Tout dépend de la nature, du thème de l’étude, mais aussi de votre profil.

Vous pouvez créer votre propre chaîne YouTube où vous effectuez des vidéos de test. Plus vous avez un grand nombre de followers mieux c’est. Une fois, vous avez votre chaîne, vous commencez à contacter les marques de produits high-tech. Vous pouvez commencer par les petites marques comme celle de Amazon et ensuite passez au grandes.

Mieux encore devenir un blogueur, est là aussi le nombre de followers est très important, plus vous avez des visiteurs ou des suiveurs à votre blog plus vous serez solliciter par les marques pour donner votre avis sur leurs produits.

 

Devenir Testeur chez Amazon

Tout le monde peut devenir testeur chez Amazon, mais l’entreprise fait sa propre sélection de testeur. Seuls certains clients sont sélectionnés et ils sont invités à publier régulièrement leurs avis sur la qualité et l’utilité des produits. Une fois les avis en été publiés sur le site, personne ne pourra y toucher ni le modifier.

Les avantages de devenir testeur pour Amazon, c’est bien sûr de recevoir des produits gratuitement, tout ce que vous testez vous pouvez le garder. Ce qui est sympa, surtout que parfois il y a des produits que vous testez en avant-première comme le nouveau smartphone ou le tout nouveau chrome book. Toutefois, c’est interdit de revendre ces produits, c’est dans la charte.

Par contre, il vaut mieux prévoir une place dans votre maison pour pouvoir stocker toute la marchandise envoyée, vu que le livreur passera assez souvent.

         L’éducation pour la santé

 

L’éducation pour la santé et la promotion de la santé que Filiassur assurance a mis en œuvre pour sa clientèle visent à encourager les personnes à atteindre un bien-être optimal pour qu’elles puissent mener la vie la plus saine possible et prévenir la maladie.

La promotion de la santé est devenue l’une des pierres angulaires de la politique de santé publique en raison de la nécessité de réduire les coûts et de faire baisser le nombre des affections et des décès évitables.

  Promotion de la santé :

La promotion de la santé est le processus qui donne aux individus les moyens d’avoir une emprise sur leur santé et de l’améliorer.

La promotion de la santé de Filiassur assurance vise l’égalité en matière de santé.

Les interventions ont comme objectifs de réduire les écarts actuels quant à l’état de santé et d’offrir à tous les mêmes ressources et les mêmes possibilités de réaliser pleinement leur potentiel de santé.

La promotion de la santé va au-delà des soins en cherchant à agir sur la cause profonde des problèmes de santé.

L’action s’exerce en amont de la prévention, car on s’efforce de mettre en place les conditions propices à la santé.

Au Québec, les premières orientations en matière de promotion de la santé ont été clairement émises en 1992 dans la politique de la santé et du bien-être, où six stratégies sont mises de l’avant.

En 1993, l’Association pour la santé publique du Québec formulait la Déclaration québécoise pour la promotion de la santé, dans laquelle la promotion de la santé est définie comme un instrument visant à réduire les écarts de santé entre les personnes, les groupes et les territoires.

En 1997, une première série d’orientations gouvernementales ont été formulées dans le but de réaliser des progrès en matière de maintien et d’amélioration de la santé et du bien-être de la population.

Les actions retenues à ce moment s’inscrivaient dans la perspective de la Politique de santé et du bien-être et s’articulaient autour de sept priorités : l’alcoolisme et les toxicomanies ; les traumatismes intentionnels et non-intentionnels ; le tabagisme ; le dépistage du cancer du sein ; les infections transmissibles sexuellement ; le VIH-Sida ; les affections évitables par l’immunisation ; et le développement et l’adaptation sociale des jeunes et des enfants.

Le programme national de santé publique 2003-2012 (mise à jour 2008), la version la plus récente de cette initiative, mentionne les activités à mettre en place, afin d’agir sur les déterminants qui influencent entre autres la santé, dans ses dimensions  psychosociale et physique, de façon à favoriser la santé et empêcher que développent ou surgissent les problèmes psychosociaux et les problèmes de santé à l’échelle de la population québécoise.

À cet égard, la contribution des médecins est essentielle au sein du réseau de santé publique, au niveau local ou régional, car elle permet d’améliorer la santé et le bien-être de la population du Québec.

La notion de promotion de la santé a évolué sous l’influence des changements apportés à la définition de la santé et par la suite de la prise de conscience que le bien-être existe à de nombreux niveaux de fonctionnement.