Comment choisir son bien immobilier ?

 

Comment acheter un logement : les précautions à prendre !

Les critères du choix : c’est le montant de l’investissement qui va conditionner votre choix : on ne fait pas la même recherche avec un budget de 40 100 euros ou, au contraire de, 95 500 euros. Il convient donc de déterminer ce que vous pouvez espérer avec votre budget, compte tenu du secteur géographique visé.
L’équipe HomeLike Home (la dream team de la chasse immobilière en France) est composée d’une trentaine de chargées de recherche (100 % féminin) à votre service, spécialisées par secteur géographique. Cette équipe est là pour vous aider à trouver le bien de vos rêves (location ou achat) à Paris bien évidemment, mais également à Londres, à Bordeaux et bientôt à Los Angeles.

Choisir le type de logement


Appartement ou maison ?

C’est la région et le budget qui vont décider votre choix. À budget égal, vous pouvez acquérir une maison dans certaines régions alors que cela est impossible dans d’autres. Très recherchée, la maison individuelle est plus chère à l’achat qu’un appartement. Or à qualités égales, la maison ne va pas se louer beaucoup plus cher que l’appartement. Cependant, l’appartement génère souvent de gros frais de copropriété (entretien du chauffage central, de l’ascenseur, des espaces verts et jardins, etc.) qui n’existent pas avec l’habitat individuel.
Un petit conseil : les situations étant extrêmement variables selon les régions, comparez pour savoir ce qui est plus intéressant pour la rentabilité de l’investissement.

Logement ancien ou neuf ?

Si vous envisagez un investissement locatif pour alléger votre impôt, vous êtes obligé d’acquérir un logement neuf, puisque seul le secteur du neuf offre des réductions d’impôt vraiment significatives. Les appartements neufs sont aussi mieux conçus, plus clairs et plus confortables que les anciens. Par ailleurs, ils bénéficient d’une garantie de dix ans.
Pour rappel, le confort et les avantages fiscaux provoquent une inflation des prix, le neuf se négocie donc à des sommes plus élevées.
L’ancien se négocie moins cher. Mais il n’offre pas de réductions fiscales spécifiques, même si l’imputation d’un déficit foncier de 20 700 euros annuels sur le revenu global constitue un réel avantage. L’ancien peut être de belle qualité, mais il peut aussi réserver de mauvaises surprises : mauvaise insonorisation, tuyauterie d’un autre âge, pièces exiguës, etc.
HomeLike Home, leader des chasseur immobilier , vous libère de toutes ces contraintes. Il vous propose un service de recherche sur mesure. Ainsi, vous ne conservez que le plaisir du choix. Il intervient à l’achat comme à la location. Et vous accompagne tout au long du process de recherche de votre bien idéal.