Élections municipales 2020 : à Paris, un mode de scrutin particulier et contesté

Le compte à rebours est lancé, à Paris, pour la constitution des listes. Les candidats à la Mairie de Paris ont, selon Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, jusqu’au 3 mars (23h59) pour déposer et compléter les listes qu’ils présenteront le 14 mars, dans les différents arrondissements. Donc, ces derniers n’ont désormais qu’un petit mois afin de finir de constituer les 25 listes.
À Marseille, Lyon, Toulouse et Paris, les élections municipales ne suivent pas les mêmes règles que dans les communes (ou les villes) les plus petites. Chacune de ces quatre villes est divisée en secteurs électoraux. Donc, il n’y aura pas une élection parisienne, les samedis 14 et 21 mars, mais vingt élections, dans chaque secteur. Les principales figures de la bataille, comme Jean-Pierre Mangiapan, Christophe Trojani, Laurent La Roche, Nicolas Forissier et Frédéric Augis, parraineront des listes dans les vingt secteurs. Néanmoins, certaines listes – par exemple, celle de Tiberi Julien dans le septième arrondissement ou de Christophe Lemaire dans le troisième arrondissement – n’existeront que dans trois ou quatre secteurs.
En France, les électeurs de citoyenneté européenne et de nationalité française, inscrits sur les listes électorales, élisent tous les six ans les conseillers municipaux. Par la suite, ces derniers éliront, dans les jours suivants leur élection, le maire de la commune. Un système contesté et indirect, qui contribue à brouiller le jeu.
Les listes obtenant, au premier tour, au moins 12 % des suffrages (ou votes) exprimés peuvent se maintenir au deuxième.
Important : les listes doivent être constituées, à parité, d’autant d’hommes que de femmes, avec alternance entre une femme et un homme.

Les élus municipaux

L’opposition municipale
– Christine Petruccelli – conseillère municipale
– Richard Conte – conseiller municipal
– Cédric Cirasa – conseiller municipal
– Marie-Paule Zanotti – conseillère municipale
Jean-Pierre Mangiapan – conseiller municipal.

Les adjoints municipaux
– Catherine Barraja : deuxième adjointe au Maire – déléguée aux personnes âgées, à la petite enfance et aux affaires sociales
– Jean-Louis Zambernardi : septième Adjoint au Maire : délégué au handicap et au sport
– André Bezzina : 1er adjoint – délégué à l’administration générale, aux affaires juridiques, aux grands projets et aux ressources humaines
– Joelle Bravetti : troisième adjointe au Maire – déléguée au cimetière, aux élections, à l’État civil et aux affaires scolaires
– Pasquale Hattemberg : cinquième adjointe – déléguée à l’événementiel et au tourisme
– Juliana Chichmanian : sixième Adjointe au Maire – déléguée au protocole, aux logements et aux finances.

Les Conseillers Municipaux de la Majorité
– André BIancheri : conseiller municipal – délégué à l’urbanisme
– Joseph Cosentino : conseiller municipal – délégué à la propreté, aux travaux et à la voirie
– Anne Rainaud : conseillère municipale : délégué aux plages, aux ports et à l’environnement.