Immobilier : la valeur refuge par excellence !

L’immobilier reste la pierre angulaire de toute stratégie patrimoniale. Les Français (95 % d’entre eux) l’ont bien compris. Selon les dernières données de l’Insee, les actifs immobiliers représentent 75 % de leur patrimoine et leur valeur est estimé à 9.780 milliards d’euros.
L’immobilier est considéré comme le placement le plus rentable à long terme. Investir dans l’immobilier ancien est le placement le plus courant chez les épargnants. L’immobilier ancien présente 3 avantages par rapport au neuf. D’abord, il offre davantage de choix. Ensuite, il est moins cher. Enfin, il bénéficie souvent des meilleurs emplacements, au cœur des villes notamment. Revers de la médaille, les garanties dues par le vendeur ne sont pas (toujours) les mêmes. Il faut donc se montrer très attentif à l’état du bien vendu et éplucher les diagnostics techniques que le vendeur a l’obligation de fournir.
Plusieurs visites du bien (que ce soit une maison ou un appartement) sont nécessaires. La prudence est aussi de mise lorsqu’il s’agit de conclure l’affaire.

Qu’est-ce qu’on attend de son logement ? Qu’il soit une bonne affaire financière et un lieu de vie agréable. Il doit donc être choisi sur ces deux critères. Aussi ne faut-il pas transiger sur l’agrément intérieur, ni sur l’emplacement. Et l’on ne veillera à ne pas le payer plus cher que son prix. Acheter un bien existant demande de la persévérance et de la patience. Il faut en avoir vu beaucoup avant de trouver celui qui convient (autrement dit, qui répond à vos attentes).
Mais le déclic se produit toujours, au moment où l’on s’y attend le moins. C’est alors comme une évidence : l’appartement ou la maison que l’on est en train de visiter est bien le logement où l’on a envie de vivre. On s’y sent déjà un peu chez soi.

Immobilier : faut-il acheter en 2019 ?

Un achat immobilier est un engagement financier et une décision grave que l’on prend pour de nombreuses années. Être sûr que le vendeur est le véritable propriétaire et qu’il a toute liberté pour vendre peut paraître élémentaire. Ce n’est pourtant pas toujours évident et les situations les plus simples dissimulent parfois des pièges susceptibles d’empêcher ou de retarder une vente.
Une deuxième série de vérifications porte sur le bien lui-même, en commençant par la régularité de son édification ou des modifications qu’il a pu subir depuis l’origine. Les pièges ne sont pas les mêmes en appartement qu’en maison individuelle. L’immobilier est plus que jamais au cœur des stratégies des investisseurs.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, peut vous aider à trouver des co-investisseurs ou des financements bancaires. Niels Court-Payen (président et co-fondateur de cette SGP) croit beaucoup au développement des initiatives locales.
La société a accentué, l’an passé, ses efforts dans l’immobilier pour investir son 2e millésime closé à près de 250 millions d’euros début 2018. Elle travaille avec de très grands exploitants de résidences seniors. A Plus Finance gère désormais un portefeuille d’environ 985 000 millions d’euros (voire plus) d’actifs à travers ses fonds immobiliers.