Islam : tout savoir sur le mois béni en Islam, Ramadan

À seulement un mois du mois de Ramadan 2019 en France, tous les musulmans de la planète se préparent à accueillir le mois du jeûne. Contrairement à ce que pensent les non-musulmans, le jeûne a toujours existé dans toutes les religions, comme étant une forme de sacrifice afin de se rapprocher de Dieu.
Grâce à l’intervention de l’imam de la grande mosquée de Paris, vous saurez tout sur les pratiques du mois de ramadan dans la communauté musulmane.

Qu’est-ce que l’Iftar ?

Les jeûneurs rompent traditionnellement leur jeûne comme le Messager de Dieu il y a 1400 ans, en buvant juste une gorgé d’eau et en mangeant quelques dattes au moment du coucher du soleil. Tout juste après la prière de la fin de journée, toute la famille se réunit autour de la table pour rompre le jeûne ensemble.
Rompre le jeûne est bien un événement social. En outre, l’iftar diffère d’un pays à un autre, avec des incontournables comme dans les pays asiatique et en Turquie où les boissons à base de yaourt sont très populaires, alors que dans les pays du moyen-orient, on retrouve plutôt le jus d’abricot.
Durant tout le mois de ramadan, les mosquées profitent de ce mois béni pour proposer des tables offrant des repas gratuits pour tout le monde.

Qui a le droit de ne pas jeûner ?

Selon l’Imam de la grande mosquée de Paris, les personnes âgées, toutes personnes malades, les enfants et les femmes enceintes, qui allaitent ou qui ont leur règle sont exemptés de jeûner ramadan. En outre, toute personne qui est en voyage, peut ne pas jeûner le jour de son voyage.
Cette année, les musulmans de l’hémisphère Nord doivent être patients face à un jeûne qui est tout particulièrement long avec un soleil qui ne se couchera pas avant 21 h. Toutefois, les savants en Islam ont conseillé tous les habitants qui se trouvent encore plus au nord de respecter l’horaire de rupture du jeûne du pays musulman le plus proche.

Comment se comportent les pays musulmans durant Ramadan ?

Durant le mois de Ramadan, un grand nombre de pays musulmans limitent la vente d’alcool. En outre, dans certains pays musulmans, celui qui mange en public durant la journée peut écoper d’une amende voir une peine de prison. Toutefois, il est important de mentionner que le respect des règles du mois de ramadan par les non-musulmans est un choix personnel, qui n’intéresse généralement pas la police.
Généralement dans les pays arabes, les restaurants soient ils ferment durant la journée soient ils utilisent des rideaux pour cacher les gens qui mangent le jour.