Le 27e salon Maison déco, un retour aux années folles

Le parc d’exposition de Colmar a organisé son premier événement depuis le confinement en mettant en place le 27e salon Maison déco. Alors que la pandémie du Covid-19 est encore en propagation dans le continent européen, cette exposition essaye d’apporter de l’espoir aux équipes faisant partie à la filière des métiers de la maison. La 27e édition, qui vient illuminer toute en élégance le quotidien des colmariens, aura lieu du 16 au 19 octobre prochain. Le salon proposerait plusieurs thématiques, en se focalisant sur l’art contemporain, avec des artistes reconnus comme Joan Miro et Richard Orlinski.

Le 27e salon Maison déco

Le parc d’exposition de Colmar a opté de faire son grand retour en lançant l’événement du salon Maison déco, du 16 au 19 octobre prochain. Avec son grand salon qui pourrait accueillir plus de 20 000 visiteurs, le parc annonce son grand retour après les longs mois de fermeture, à cause du confinement imposé par l’expansion de la maladie virale du Covid-19. Le directeur des salons et des foires du parc, Christophe Crupi, a annoncé l’ouverture du parc d’exposition de Colmar durant le mois de septembre dernier en accueillant des assemblées générales et des concours.

À part les mesures de distanciations et les gestes barrières imposées par le gouvernement afin de lutter contre la propagation de la maladie virale, la 27e édition du salon Maison déco ne devrait pas beaucoup changer des éditions précédentes. Christophe Crupi, le directeur des foires et des salons, a tenu à déclarer que le port du masque au sein du parc est obligatoire, en affirmant qu’il y aura plusieurs distributeurs de gel désinfectant au niveau du grand salon, et que le site sera sujet à plusieurs nettoyages réguliers. En outre, il est important de mentionner que le parc a limité le flux des visiteurs à seulement 5 000 personnes. Il est essentiel de rappeler que le tarif d’entrée a été revu à la baisse en devenant à 5 euros au lieu de 6,50 euros.

Plusieurs thèmes

Selon le directeur du salon, le parc d’exposition, accueillerait une exposition particulière dédiée essentiellement au célèbre maître alsacien marqueteur Charles Spindler, ainsi qu’aux artistes de l’art contemporain en collaborant avec la galerie éponyme. Le galeriste, Pierre Audet promet d’exposer des œuvres de haut de gamme comme celle de Benoit Lison-François et de Richard Orlinski.

Posted in Art