Le PSG réagit à propos de l’affaire du match truqué

Au cours d’un entretien avec le journal hebdomadaire JDD, sur l’affaire du match PSG – Etoile Rouge de Belgrade, le directeur de la communication du PSG, Jean Martial Ribes, a affirmé « Le club Paris-Saint Germain n’a strictement rien à se reprocher ».
Le 12 octobre dernier, le journal, l’Équipe a dévoilé que la justice française avait ouvert une enquête suite à l’alerte reçu de la part de l’UEFA. En effet, l’UEFA soupçonne que le match du PSG – Étoile Rouge de Belgrade qui a eu lieu le 3 octobre dernier été truqué. Le club parisien avait publié un communiqué le 12 octobre dernier afin de réagir à ces accusations.

Le PSG a publié un communiqué à propos de l’affaire

Le directeur de la communication du PSG, Jean Martial Ribes a déclaré « Nous avons découvert cette affaire avec la plus grande stupeur. Le club n’est en rien impliqué dans cette enquête, il est totalement étranger à ces rumeurs. D’ailleurs, il est important de rappeler qu’aucun des responsables du club n’a été sollicité ni par l’UEFA ni par le Parquet national financier qui est en charge de l’affaire » en ajoutant, « le célèbre club parisien est très attaché au principe fondamental du sport, ainsi que dans l’intégrité et le respect des compétitions ».
Selon les rumeurs lancées, le président du PSG aurait rencontré le corrupteur serbe la veille du match qui a réuni le PSG et l’Étoile Rouge de Belgrade. Réellement, cette information n’a aucun fondement puisque la police a bien affirmé qu’aucune personne n’a été présente la veille du match à ce présumé rendez-vous. Après cette affirmation le directeur de la communication et bras droit de Nasser Al Khelaïfi a déclaré « quiconque qui vise à nuire à la réputation de notre club ou à l’un de ses dirigeants en insinuant que cette rencontre a eu lieu s’exposera à de graves poursuites. Le PSG n’a rien à se reprocher et il serait plus important de soutenir le football français en publiant des communiqués de Première Ligue et de la LFP ».
Les responsables du club parisien ont affirmé que si l’affaire prend plus de la consistance, le club parisien serait une victime et ils constitueront partie civile. De toutes les façons, les dirigeants du PSG ont déclaré qu’ils seront à la disposition des enquêteurs, afin que toute la lumière soit faite.

L’évolution du PSG au cours de ces sept ans

Comme a mentionné le paname squad, jamais dans toute l’histoire du football moderne, un club n’a pu autant bougé les lignes que le Paris Saint Germain depuis ces sept dernières années. Comme a toujours expliqué, Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, « nos ambitions vont au-delà des ambitions du club, ils visent à rendre le championnat de France l’un des compétitions les plus important aux yeux de tous : supporters, joueurs, médias ainsi qu’aux investisseurs ».