L’inquiétante montée de l’Islam radical

“La lutte contre l’Islam radical” ou “la lutte contre le séparatisme” sont deux sujets ayant focalisé le débat sociétal et politique en 2020 en France. L’Islam, seconde religion de France en nombre de fidèles, a toujours suscité des débats passionnés dans ce pays. Mais il a pris des allures encore plus vives, durant l’année qui touche à sa fin, devenant ainsi un sujet de prédilection des médias et des politiques. La délicate question de la lutte contre le séparatisme, annoncée depuis 2017, ressurgit aussi à chaque attentat perpétré ou attaque en France. Celle-ci a été remise sur le devant de la scène en cette année 2020, à l’approche des Municipales.

 

    Terrorisme en France : comment lutter contre l’Islam radical ?

L’hostilité envers les musulmans et l’islam grandit. Un amalgame très dangereux se crée entre les musulmans fidèles qui respectent les valeurs et les principes de la République et ceux prônant un ‘islam pur’ coupé de la société. Les repères se brouillent. Des jeunes musulmans mettent en avant leur religion au point de céder aux sirènes du fondamentalisme et d’adopter des points de vue sectaires. “En France, l’islam radical n’a pas sa place, et le séparatisme est incompatible avec la nécessaire unité de la nation et l’invisibilité de la République, incompatible avec l’égalité et la liberté”, a déclaré Emmanuel Macron, le chef de l’Etat français.
Ce dernier a annoncé dans la foulée qu’un projet de loi sera présenté prochainement en Conseil des ministres pour consolider les principes républicains et renforcer la laïcité. La réforme se veut ambitieuse. Celle-ci a particulièrement pour vocation de lutter contre les discours extrémistes et fondamentalistes, former et recruter les acteurs religieux et les imams en France, restructurer les organismes culturels, et garantir leur autonomie idéologique et financière. Tout cela sans stigmatiser (ou encore critiquer) la communauté musulmane. La fraternité que prône le saint Coran (Livre sacré de l’Islam et des musulmans) a une dimension universelle. Le texte coranique met ainsi l’accent sur la fraternité spirituelle unissant les membres de la première communauté musulmane : “Les croyants sont des frères”. Cette fraternité est un don d’Allah Tout Puissant. Plusieurs versets du Coran mentionnent ‘les frères qui nous ont précédé dans la foi’.